Sign in / Join
pirater un compte Instagram

Comment pirater un compte instagram en 5 étapes faciles

De nombreuses raisons peuvent motiver quelqu’un à vouloir pirater le compte Instagram d’un utilisateur de ce réseau social. Il pourrait bien s’agir d’un parent qui souhaite espionner les activités en ligne de son enfant sur le réseau social afin de veiller à sa sécurité. Il existe quelques moyens pour pirater le compte Instagram d’une personne. Voulez-vous les connaître ? Dans ce cas, découvrez ici comment se fait le piratage d’un compte Instagram.

Cinq étapes pour pirater un compte Instagram avec le logiciel mSpy

Avec mSpy, le pirate peut avoir accès au compte Instagram de sa cible et aux messages reçus et envoyés sur le réseau social. MSpy est un outil fiable pour pirater un compte Instagram.

A découvrir également : 3 stratégies globales pour minimiser les risques de cyberattaques en entreprise

Étape1 : abonnez-vous à mSpy

Le logiciel mSpy est le plus performant en matière de piratage de comptes d’utilisateur sur Instagram. Pour l’utiliser, vous devez souscrire un abonnement. Allez sur la page mSpy et cliquez sur l’option « acheter maintenant » puis sélectionnez le forfait qui correspond à vos besoins. Remplissez le formulaire d’information de facturation.

Sachez que l’utilisation d’un logiciel espion est une méthode fiable pour le piratage de comptes Instagram. Ce type de logiciel fonctionne pour espionner et surveiller les informations en ligne d’un utilisateur sur son dispositif. Dès que l’application est installée sur l’appareil de la cible, le pirate peut surveiller tous les réseaux sociaux et messages de la cible.

A voir aussi : Protégez vos données en créant des mots de passe sécurisés et performants

Étape 2 : sélectionnez le type et le fabricant de l’appareil à surveiller

La suite du processus consiste à télécharger l’application. Choisissez d’abord le type d’appareil que vous voulez surveiller. Il est important que vous ayez un accès physique à l’appareil de la cible. Vous pouvez sélectionner par exemple « appareil Android ».

N’oubliez pas d’être attentif aux instructions. En effet, certaines fonctionnalités du logiciel nécessitent que votre appareil soit rooté. Vous devez aussi sélectionner le fabricant de l’appareil surveillé. Vous aurez le choix entre Samsung, Huawei, Google pixel et bien d’autres.

Étape 3 : télécharger l’application mSpy sur l’appareil

Ici, suivez les instructions pour télécharger l’application mSpy sur l’appareil. Connectez l’appareil à votre panneau de commande afin de suivre les instructions. L’installation du logiciel peut prendre au moins 7 minutes. Une fois l’installation terminée, configurez mSpy.

Étape 4 : commencez la surveillance

Environ une heure après l’installation du logiciel, connectez-vous au panneau de commande mSpy pour suivre l’activité de la cible sur son compte Instagram. Cliquez sur l’option message Instagram.

Étape 5 : espionner les activités Instagram

Après avoir réussi toutes les étapes détaillées ci-dessus, vous pouvez maintenant voir tous les messages Instagram de la personne que vous surveillez. Si la cible perd son téléphone ou le casse, vous avez la possibilité de mettre mSpy sur un nouvel appareil sans changer l’abonnement.

Autres méthodes pour pirater un compte Instagram

pirater un compte Instagram

Outre le logiciel mSpy, il existe d’autres applications que vous pouvez utiliser pour le piratage d’un compte Instagram. Vous avez par exemple l’outil keylogger. Il s’agit d’un enregistreur de frappe qui permet d’enregistrer les frappes du clavier de l’appareil de la cible. Grâce aux informations enregistrées, le pirate peut déterminer le contenu d’un message écrit par la personne espionner sur les réseaux sociaux.

Il est également possible de pirater un compte Instagram en faisant recours à la fonctionnalité de mot de passe oublié. Pour que cette méthode fonctionne, le pirate doit avoir en sa possession l’adresse électronique et le mot de passe associé au compte Instagram de la cible.

Vous avez maintenant des techniques simples pour espionner un compte Instagram. N’oubliez pas que le piratage de compte Instagram est autorisé seulement dans la cadre du contrôle parental. Si les techniques citées ci-dessus sont utilisées à d’autres fins, cela peut être objet d’une poursuite judiciaire.

Comment éviter de se faire pirater son compte Instagram

Maintenant que vous savez comment pirater un compte Instagram, pensez à bien savoir comment éviter de se faire pirater son propre compte. Voici quelques astuces qui peuvent aider à renforcer la sécurité du compte.

La première chose à faire est d’utiliser un mot de passe fort et unique. Évitez d’utiliser des mots simples ou faciles à deviner comme votre date de naissance ou le nom de votre animal domestique. Privilégiez plutôt des combinaisons aléatoires de lettres, chiffres et symboles.

Activez l’authentification en deux facteurs. Cette fonctionnalité permet une double vérification avant l’accès au compte par une autre personne non autorisée. Le code d’authentification sera envoyé soit par SMS soit via une application tierce telle que Google Authenticator.

pirater instagram

Il faut aussi être vigilant lorsqu’on utilise les connexions publiques telles que celles dans un café ou dans une bibliothèque universitaire. Ces réseaux ne sont pas sécurisés et sont donc vulnérables aux attaques extérieures.

Pensez à bien éviter les liens suspects reçus sur Instagram. Si vous recevez un lien inconnu provenant d’un utilisateur dont vous n’êtes pas familier, ne cliquez pas dessus. Il est possible qu’il s’agisse d’un lien de phishing qui peut vous conduire vers un site malveillant.

En suivant ces quelques astuces simples, vous pouvez renforcer la sécurité de votre compte Instagram et éviter les risques de piratage.

Les conséquences légales du piratage de compte Instagram

Au-delà des risques de sécurité et de confidentialité, le piratage d'un compte Instagram peut aussi entraîner des conséquences légales. En effet, selon la loi, toute intrusion dans un système informatique sans autorisation est considérée comme un délit.

Le Code pénal français prévoit plusieurs sanctions en cas de piratage informatique. Parmi elles, l'article 323-1 stipule que 'le fait d'accéder ou de se maintenir frauduleusement dans tout ou partie d'un système de traitement automatisé de données est puni de deux ans d'emprisonnement et de 60 000 euros d'amende'.

En fonction des circonstances et des dommages causés par le pirate informatique, les peines peuvent être aggravées. Par exemple, si le piratage a eu pour but l'extorsion ou la destruction des données personnelles du propriétaire du compte visé, la peine peut aller jusqu'à cinq années d'emprisonnement.

Il ne faut pas non plus négliger les conséquences sur l'image publique du pirate qui pourrait être traîné devant la justice en cas de plaidoirie. Dans certains cas extrêmes où le contenu publié sur un compte piraté n'est pas légal (par exemple, contenant des images à caractère pornographique impliquant une personne mineure), le pirate pourrait faire face à des poursuites pour diffusion illégale (selon l'article 227-23 du Code pénal), ce qui peut entraîner une peine maximale pouvant atteindre sept ans.

Il faut rappeler que le piratage informatique est illégal et que les conséquences peuvent être très lourdes. Il est primordial de respecter la vie privée des autres utilisateurs en ligne, ainsi que la loi, et d'utiliser Internet avec prudence et responsabilité.