Sign in / Join
person holding green and silver hand tool

Stage 1 vs stage 2 : comprendre les différences de reprogrammation moteur

La reprogrammation moteur constitue la meilleure solution pour d’optimiser la puissance et le couple moteur d’un véhicule. La modification des paramètres d’origine permet d’augmenter la pression du turbo et la quantité de carburant injectée dans le moteur. Il existe différents stages de reprogrammation moteur. Cet article vous dévoile les différences entre la reprogrammation moteur de stage 1 et de stage 2.

Reprogrammation moteur : qu’est-ce que c’est ?

La reprogrammation moteur est une technique qui permet d’augmenter la puissance et le couple du moteur d’un véhicule. Elle implique donc la modification des paramètres internes du calculateur moteur. Pour bien comprendre la reprogrammation du moteur, il faudra d’abord comprendre le fonctionnement du système de gestion moteur. Un certain nombre de capteurs sont dissimulés dans le moteur. Il s’agit des capteurs de température, de pression, de position, d’analyse de gaz, de rotation ou encore de débit d’air. Ceux-ci transmettent des informations (sous forme de signaux électriques) au calculateur moteur. Celui-ci analyse ces informations en se basant sur les données prédéfinies par les ingénieurs du constructeur du moteur. On parle de cartographie moteur.

A voir aussi : Utiliser Microsoft Dynamics 365 : une excellente solution de gestion

Grâce à ses informations, le calculateur moteur est capable de régulariser la pression d’injection ou du turbocompresseur. La reprogrammation moteur consiste à revisiter la base de données prédéfinie par les ingénieurs.

Quelles sont les différences entre une reprogrammation moteur de stage 1 et de stage 2 ?

La reprogrammation moteur de stage 1 est purement électronique. Le spécialiste de reprogrammation moteur ne remplace aucune pièce mécanique. Il procède juste à la reconfiguration du calculateur afin d’optimiser le rendement du moteur. Cette opération est réalisée sur un banc de puissance en tenant compte des tolérances du constructeur. Elle est plus fiable et ne présente aucun risque. On parle aussi de reprogrammation moteur normale. Une reprogrammation moteur de niveau 1 offre une meilleure expérience de conduite. La reprogrammation des données du boîtier électrique offre plus de liberté au moteur. Cela permet d’obtenir de meilleures performances.

A découvrir également : Décryptage des tendances actuelles de la cyber-sécurité : tout ce que vous devez savoir

Contrairement à une reprogrammation moteur de niveau 1, celle de stage 2 implique des modifications majeures. Le spécialiste procède à la suppression des brides intermédiaires afin d’optimiser les capacités du moteur. Il intervient au niveau de la ligne d’échappement ou de celle d’admission d’air. Une reprogrammation moteur de stage 2 est encore appelée préparation de moteur. Elle est idéale pour les conducteurs qui aiment les sensations fortes.

Il faut noter qu’une reprogrammation moteur de niveau 2 est plus onéreuse que celle de niveau 1. Une reprogrammation moteur de stage 1 vous coûtera entre 400 et 2500 euros tandis que pour le stage 2, vous pouvez dépenser jusqu’à 10 000 euros. Ce coût varie en fonction du modèle et de la marque du véhicule.

Quels sont les avantages liés à la reprogrammation moteur ?

La reprogrammation moteur offre de nombreux avantages. Elle permet au moteur de votre voiture de gagner en puissance et en couple. Par exemple, une voiture sportive de 400 chevaux peut faire un gain de 100 chevaux en plus après la reprogrammation de son moteur. Elle améliore l’expérience conduite. La reprogrammation moteur de stage 1 permet aussi de réduire la consommation de votre véhicule. Le moteur du véhicule est beaucoup moins sollicité. Les émissions polluantes sont réduites. Elle vous permet donc de vous conformer à la réglementation sur les émissions de CO2 des voitures.