Sign in / Join

Comment égaliser le niveau d'éclairage pour un résultat optimal

La qualité de la lumière et l’éclairage adéquat dans une pièce sont nécessaires pour améliorer le bien-être et la performance des occupants. Il est important de prendre ce paramètre en compte lors de l’installation d’un éclairage, car la lumière qui pénètre les yeux a un impact sur le rythme biologique. Voici quelques astuces pour égaliser le niveau d’éclairage pour un résultat optimal.

Tenir compte de la disponibilité de la lumière naturelle

La disponibilité de la lumière du jour dépend de la position du soleil, des caractéristiques physiques de l’atmosphère et de la présence de nuages. La technique classique en éclairage par la lumière du jour consiste à exclure les rayons solaires directs et à considérer soit le ciel complètement couvert ou le ciel serein.

A découvrir également : Quelles sont les meilleures imprimantes laser ?

Vous utiliserez alors le facteur de lumière du jour pour évaluer les éclairements intérieurs disponibles. Il est intéressant de connaître les probabilités d’avoir des éclairements extérieurs sur un plan horizontal supérieurs ou égaux à des valeurs prédéfinies, à des dates et heures spécifiques. La quantité d’éclairage naturel doit être égale à 1/12 de la superficie totale de la pièce.

Calculer la quantité d’éclairage nécessaire pour votre pièce

Pour déterminer la quantité d’éclairage nécessaire dans une pièce, vous pouvez utiliser des ampoules basse consommation produisant un certain nombre de lumens. Vous pouvez ensuite calculer l’éclairement en utilisant la formule : lumens/mètres carrés = lux. Cela vous permettra d’ajuster la quantité d’éclairage en utilisant plus ou moins d’ampoules ou en choisissant des ampoules produisant un flux lumineux différent.

Lire également : Quelle marque d'ordinateur portable est la plus fiable ?

Il est important de tenir compte de l’utilisation de la pièce et de l’ambiance souhaitée pour déterminer la quantité d’éclairage appropriée. Pour éclairer une chambre de 15 m² avec des ampoules basse consommation de 9 W et produisant 350 lumens, la formule de l’éclairement est la suivante :

350 lm/15 m² = 23 lux d’éclairement.

Vous devez diviser votre pièce en différentes zones en fonction de l’utilisation de chaque espace. Ensuite, déterminez la quantité de lux nécessaire pour créer l’ambiance souhaitée. Cela peut varier en fonction de la taille de la pièce, de l’activité prévue dans cette dernière et de l’ambiance souhaitée.

Choisir correctement les sources d’éclairage

Il est important de disposer les sources d’éclairage de manière à créer un éclairage uniforme et agréable dans la pièce. Pour cela, il est recommandé d’utiliser un éclairage général, comme des spots encastrés, répartis de manière homogène par rapport au plafond. Complétez ensuite ceux-ci avec des sources d’éclairage plus douces comme des lampes d’appoint ou des liseuses pour créer du relief dans l’espace.

Si votre choix porte sur des luminaires, ceux-ci doivent s’adapter à vos besoins en matière d’éclairage pour moduler l’intensité en fonction des moments de la journée et des activités. Identifiez les zones nécessitant un éclairage confortable comme près du canapé ou d’un coin lecture. Utilisez des variateurs d’intensité et de température pour un confort optimal. Jouez avec l’éclairage direct et indirect ainsi qu’avec l’esthétique des luminaires qui sont des éléments décoratifs importants. Un éclairage réussi est obtenu en combinant un luminaire esthétique avec un rendu lumineux adapté.

Ajuster à la hauteur appropriée

La hauteur de positionnement des appliques est généralement de 1,80 m du sol avec une hauteur standard de 2,50 m sous plafond. Cependant, cette hauteur peut être ajustée en fonction de la forme de la lampe ou pour mettre en évidence un point spécifique. Pour les suspensions, la hauteur normale est de 2,15 m pour permettre une circulation libre. Néanmoins, elles peuvent être positionnées plus bas, par exemple au-dessus d’une table basse, sans descendre en dessous de 1,80 m de hauteur.