Sign in / Join

Comment faire voler un petit drone ?

Vous souhaitez survoler la mer, un lac, un océan ou un étang avec votre drone ? Cependant, avez-vous entendu parler de cas de drones qui tombent soudainement à l'eau sans que son pilote puisse faire quoi que ce soit à ce sujet ?

Il faut déjà être rassuré. Les cas de noyade par drone sont assez rares. Mais comme c'est souvent impressionnant et fatal, les vidéos et les commentaires font le buzz sur le net, et sont largement partagés.

A lire également : Quelle est la différence entre une PS4 slim et une PS4 normal ?

Pour que vous puissiez survoler l'eau sereinement, je vais partager avec vous les causes qui peuvent conduire à la chute d'un drone à l'eau, et 6 conseils pour essayer d'éviter le drame.

Pourquoi les drones tombent-ils à l'eau ?

En analysant plusieurs expériences de pilotes ayant vécu une mésaventure avec leur drone au-dessus de l'eau, nous pouvons retenir plusieurs hypothèses...

A voir aussi : Comment jouer à plusieur sur Switch Lite ?

Panne technique ou matérielle

Même si nos petits drones deviennent de plus en plus robustes, vous n'êtes jamais à l'abri d'un problème technique ou matériel. Un bogue logiciel, une panne moteur, une surchauffe, une hélice qui se détache... sont des éléments très rares mais qui peuvent survenir, et auxquels nous ne pouvons pas faire grand-chose, sauf empêcher en prenant soin de votre drone (nous y reviendrons plus tard).

Choc

Quoi ? Un choc en pleine mer ?

Et oui, au-dessus d'un lac ou d'un océan, une collision peut survenir, notamment avec nos amis les oiseaux... Les attaques de mouettes ou de goélands ne sont pas une légende. Ils peuvent attaquer votre drone, parfois sans que vous vous en rendiez compte, cassant une hélice ou un autre élément du drone.

Capteurs « trompés » par l'eau

C'est l'un des cas qui semble se produire fréquemment, et dont nous parlons le plus, car cela semble incompréhensible pour le pilote. Alors que tout semble aller bien, le drone commence à plonger tout seul dans l'eau, sans aucune action sur les commandes.

L'élément en cause est le système optique inférieur du drone.

Sur ce point, le les instructions pour les drones DJI sont claires, en particulier pour le DJI Mavic Air 2, « les systèmes optiques peuvent ne pas fonctionner correctement » lors d'un « survol de plans d'eau ou de surfaces transparentes ».

À l'extérieur, ces capteurs sont principalement utilisés par le drone à basse altitudeExtrait du mode d'emploi du DJI Mavic Air 2 , afin d'avoir une meilleure évaluation que la hauteur par rapport au GPS seul. Avec des reflets, des vagues... le capteur sera trompé, et le drone peut alors mal évaluer la hauteur et donc plonger ou atterrir.

Les capteurs inférieurs... les coupables ? 6 conseils pour éviter de se noyer

Maintenant que nous avons observé quelques causes possibles, je vais partager avec vous quelques conseils pour éviter de vous retrouver dans une situation à risque.

Ces conseils ont été rédigés sur la base de ma propre expérience, des différents cas et des analyses de journaux publiés par d'autres personnes ayant eu des problèmes avec leur drone lors d'un vol au-dessus de l'eau. Ce la liste n'est pas officielle et n'est pas exhaustive. Je ne peux en aucun cas être tenu responsable en cas de problème avec votre drone.

Assurez-vous de votre équipement et prenez-le en charge

Tout d'abord, mettez régulièrement à jour votre drone, votre télécommande et vos batteries pour être sûr de bénéficier de toutes les corrections de bugs possibles.

Pour les équipements, prenez soin de votre drone en le nettoyant régulièrement. Et assurez-vous, comme avant chaque vol (pas juste au-dessus de l'eau), que les hélices sont en bon état et fixes.

En ce qui concerne les batteries, assurez-vous qu'elles sont complètement chargées et en bonne santé.

Batteries de drones — Mes conseils pour les stocker et les entretenir

Ne pas voler trop près de l'eau

Le premier et le plus important conseil est d'éviter autant que possible de voler à moins de 5 mètres au-dessus d'un plan d'eau (et si possible à 10 mètres). C'est en effet dans ce domaine que les capteurs inférieurs seront utilisés en plus du GPS, et que le drone peut mal évaluer le hauteur.

De plus, si vous êtes à 10 mètres de haut et que le drone commence à descendre tout seul, vous aurez le temps de faire le tour, ce qui est plus compliqué à 2 ou 3 mètres.

Évitez d'aller trop bas

Si vous êtes haut et que vous voulez descendre, faites attention à ne pas trop vous approcher de l'eau (en dessous des 5 mètres de hauteur). En descendant à basse altitude, le drone peut, en évaluant mal la hauteur, estimer que vous souhaitez atterrir et démarrer l'atterrissage.

Dans ce cas, le drone plongera dans l'eau sans que vous n'agissez sur le joystick.

Je vous conseille donc, si vous voulez faire des plans près de l'eau, de descendre au-dessus de la terre ferme puis de déplacer le drone au-dessus de l'eau dans un deuxième temps.

Évitez de survol

En vol stationnaire à basse altitude, le drone utilisera davantage les capteurs inférieurs pour stabiliser, en cas de vent, les changements de pression...

Rester immobile près de l'eau représente donc un risque supplémentaire que le drone, en cas de vague ou réflexion, fait une mauvaise évaluation de la hauteur et descend dans l'eau.

Gardez un œil sur votre drone

La loi française vous oblige à garder votre drone « en vue ». Dans le cas d'un survol de l'eau, je vous conseille de ne jamais quitter le drone des yeux si vous survolez à moins de 10 mètres au-dessus du niveau de la mer, ou de demander à quelqu'un qui regarde votre drone de vous aider.

Ainsi, si le drone commençait à perdre soudainement de l'altitude ou à plonger, vous pouviez le voir et réagir rapidement en retournant la manette des gaz verticalement. Phénomène que vous ne réaliseriez pas nécessairement (ou moins) en regardant uniquement les commentaires vidéo sur votre téléphone ou votre tablette.

Méfiez-vous du RTH

Comme je l'ai déjà dit dans mon article sur les paramètres du DJI Mavic Air 2, le RTH s'adapte en fonction de la distance à laquelle se trouve le drone.

Lors de l'activation du RTH :

  • Si le drone se trouve entre 5 et 20 mètres du point de départ, il revient en gardant son altitude actuelle. Par conséquent, si le drone était proche de l'eau, il y a un risque de « plongée » comme nous l'avons vu précédemment »
  • Si le drone se trouve à moins de 5 mètres du point de départ, il atterrit immédiatement ! Donc si vous décollez au bord d'un lac avec le drone à 3 mètres de vous mais qu'il est au-dessus de l'eau, n'activez pas le RTH car il va atterrir dans l'eau !

Avec un peu de hauteur, aucun risque ! Autres solutions web : ce que j'en pense...

Éteignez les capteurs ?

Comme nous l'avons vu, les capteurs inférieurs du drone sont peut-être absents. Une solution pourrait donc être de les désactiver.

Il n'est pas nécessaire d'essayer de le faire en désactivant la détection d'obstacles ou l'APAS, cela désactive uniquement les systèmes optiques avant et arrière.

En ce qui concerne le mode « Sport », mode dans lequel tous les capteurs sont a priori désactivés, c'est moins clair... DJI dans son manuel précise qu'en effet en mode « Sport », seuls les capteurs avant et arrière sont désactivés, ce qui impliquerait que les capteurs inférieurs sont toujours opérationnel. Mais certains conducteurs assurent qu'ils sont également désactivés. Quoi qu'il en soit, passer en mode sport pour pouvoir voler à très basse altitude près de l'eau n'est pas une solution « idéale » pour moi.

Vous utilisez des flotteurs pour drones ?

Si vous voulez, de peur de voir votre drone tomber, investir dans des flotteurs de drone, sachez qu'il existe ! De plus en plus de pilotes achètent cet accessoire.

Personnellement, je peux comprendre le choix, mais je ne vais pas vous en faire la promotion. Les flotteurs peuvent sauver votre drone en cas d'accident, mais en retour, ils augmentent le poids et tiennent dans le vent.

Deux facteurs qui entraînent une diminution de l'autonomie et augmentent le risque de problèmes lors d'un vol.

J'espère que ces conseils vous permettront de voler en toute confiance au-dessus de l'eau, car il est possible de prendre de belles photos et vidéos à certains endroits, en prenant les précautions nécessaires. Si vous n'aviez qu'un conseil, c'est de rester à au moins 10 mètres de haut.

N'hésitez pas à partager le vôtre expériences dans les commentaires 😉

Tutoriel suivant

Premiers pas avec un drone — La liste de contrôle complète pour un premier vol Les autres tutoriels pour progresser en drone et vidéo

Équipez-vous 7 choses à savoir avant d'acheter un drone Quels accessoires devriez-vous acheter et utiliser pour votre drone ? Comment choisir une carte SD pour votre drone ou votre GoPro ? Classe, Mo/s, débit... DJI Care Refresh - Tout ce que vous devez savoir sur le service de remplacement et de protection des drones DJI 6 applications (vraiment) essentielles pour votre drone Filtres ND & Drone — Pourquoi les utiliser et comment les choisir ? En savoir plus sur les Drone de loisirs et nouvelles réglementations européennes 2021 dans la catégorie « Open » Drone DJI FPV et réglementation européenne en catégorie ouverte — quelles sont les règles ? Comment enregistrer l'opérateur de drone sur AlphaTango Déclarez et commercialisez vos prises de drone en tant que pilote récréatif Préparez votre vol Survoler l'eau avec un drone — 6 conseils pour éviter les drames Premiers pas avec un drone — La liste de contrôle complète du premier vol DJI Air 2S — Les meilleurs paramètres photo et vidéo Tournage Résolution et cadence d'images — Quels sont les meilleurs paramètres pour le tournage ? Réglez votre exposition en vidéo (IS0, ouverture, vitesse d'obturation) Pourquoi et comment régler la balance des blancs en vidéo ? Créez un superbe timelapse RAW avec votre drone ou votre GoPro Photographier Comprendre et utiliser les modes HDR et AEB de votre drone pour améliorer vos photos Comment prendre une photo longue exposition avec votre drone Mettez-vous au point avec Final Cut Pro Comment calibrer une prise de vue D-CINELIKE en 3 étapes avec Final Cut Pro X Gagnez du temps dans votre chronologie grâce à un calque d'effet dans Final Cut Pro Optimisez vos vidéos pour Instagram — Le guide des formats Entretien de votre drone Comment nettoyer votre drone en quelques étapes ? Batteries pour drones — My conseils pour les stocker et les entretenir afin d'augmenter leur durée de vie

Show Buttons
Hide Buttons